top of page
  • Photo du rédacteurkelly rochon

Partir seule… ou presque

Dernière mise à jour : 16 août 2022

Il y a quelques mois, j’ai pris la décision de partir seule au Mexique pour 4 semaines. Après en avoir parlé avec mon entourage, j’ai reçu beaucoup de beaux commentaires et d’encouragement. Je me suis abonnée à des groupes de backpackers et j’ai rencontré quelques filles avant mon départ qui elles aussi partaient au Mexique. Avant mon départ, j’avais déjà fait plusieurs belles rencontres pour partager mon aventure.


Finalement, quelques semaines avant mon départ, une amie à moi a pris la décision de se joindre à une partie de mon aventure. Tian est donc venue me rejoindre le lendemain de mon arrivée, ce qui a d’ailleurs grandement fait plaisir à mes parents qui n’étaient pas enchantés à l’idée de voir leur fille partir seule au Mexique. Cela fait déjà 2 semaines que Tian et moi sommes au Mexique et je crois que nous n’avons pas passé plus d’une ou deux journées seules. Ami(e)s venus passer quelques jours au Mexique et nouvelles rencontres sont au rendez-vous.


Avant de partir, on s’est fait dire plein de choses sur le danger du Mexique, mais il n’y a pas une fois où nous nous sommes senties en danger. C’est donc ce qui m’a poussée à aller plus loin.


Il y a quelques jours , j’ai décidé de me séparer du groupe avec lequel nous étions afin d’aller seule dans une ville que je voulais absolument voir, Bacalar. La meilleure décision que j’ai prise, sans aucun doute. Après quelques heures, je me suis déjà fait pleins d’amis. Je suis allée souper avec eux et j’ai même fait plusieurs activités avec eux. À d’autres moments, j’explore seule cette ville splendide, mais à chaque fois, les nouvelles rencontres s’accumulent.


Voyager seul peut sembler risqué, mais c’est une expérience incroyable. Il ne suffit que de bien se préparer, car il est important de prendre certaines précautions et s’informer sur l’endroit où nous allons, mais surtout, il est important de suivre son instinct.


Avant de partir, je me suis dit que je ne ferais pas d’article afin de profiter à 100% de mon voyage, mais j’ai eu le droit à une demi-journée de pluie qui m’a inspirée à vous écrire. Oui oui… En octobre, pour l’instant, je n’ai eu qu’une demi-journée de pluie. J’oubliais, on m’avait dit de ne pas partir en octobre pour la pluie et parce que les hostels sont vides… Eh bien, il m’arrive parfois de chercher un plan B, car il n’y a plus de place à l’endroit où je voulais dormir.


Partir au Mexique durant cette pandémie semblait risqué, mais c’est la meilleure décision que j’ai prise. Quand on le veut vraiment, tout peut fonctionner.


J’espère sincèrement que ce court texte aidera certains d’entre vous à foncer et vivre leur rêve, car rien ne doit vous y empêcher.


Vivez vos rêves et arrêtez de rêver votre vie. La vie est trop courte pour avoir des regrets.


Le Mexique est incroyable et j’ai hâte de vous en écrire plus à mon retour.

À bientôt ☺️


0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Recommandation d'hébergement et avis personnel

*** Cet article contient des liens affiliés ce qui veux dire que j'obtiens une commission lorsque vous réservez par ces liens sans frais supplémentaire pour vous. Amérique latine Mexique Cancun Nomads

Comments


bottom of page